Version courte avec des textes spéciaux

De l´orge à la musique électronique

Des jeux de l´orgue à la programmation
                                                         Des tons aux sons
                                                                                    Du système mécanique au contrôle numérique

 

Un chemin très long

Le chemin est très long allant d´une orgue classique à un synthétiseur moderne, du système mécanique des doigts et des pieds comme instrument de commande  jusqu´ à l´ écoute seule des algorithmes programmables calculant des sons.

Il y a un point commun  entre les jeux d´orgue et les oscillateurs d´un instrument électronique. Ce point commun est l´attrait du son pur.

Dans le passé,  la mécanique corporelle des doigts et des pieds jouaient des partitions données, p. ex. une fugue de Bach, un mouvement d´une symphonie de Vierne, utilisant un langage classique mais étant réduit de sons et de formes. Par contre les oscillateurs et leur contrôle algorithmique produisent et jouent d´une manière numérique les sons des spectres ouverts qui ne sont auparavant ni donnés ni audibles.

C´est un long chemin qu´il fallait parcourir pour se délibérer des liens traditionnels et s´ouvrir au son expérimental, à la liberté des algorithmes structurants et programmables, aux jeux autonomes et  authentiques ainsi que le chemin du son donné par la tradition classique au son produit d´une manière autonome.